Photo of a full session room at MagNet 2017

Apprendre pour l’avenir

Matthew Holmes
Matthew Holmes

Ce mois-ci, j’ai souhaité écrire à propos de la façon dont notre engagement en matière de perfectionnement professionnel, chez Magazines Canada, entend aller au-delà de nos ressources traditionnelles en apprentissage. Au cours des derniers mois, nous avons discrètement mis sur pied de nouveaux projets très prometteurs : ces projets comprennent notamment un engagement renouvelé, qui est pertinent et arrive à point nommé pour nos membres, à l’égard de la recherche pratique, et un investissement dans la prochaine génération de notre industrie – les artisans, ainsi que les nouvelles compétences et les nouveaux points de vue qu’ils peuvent apporter.

Nous traversons une période fort occupée au bureau, à l’approche de MagNet : la conférence des magazines canadiens. L’événement, qui aura lieu les 25 et 26 avril au centre-ville de Toronto, offre une excellente occasion de renouer avec d’anciens amis, de rencontrer de nouveaux collègues, et de s’informer sur les nouvelles de dernière heure et les dernières innovations dans le secteur du magazine, auprès d’une longue liste de conférenciers de classe mondiale.

Comme cela a toujours été le cas, l’édition 2018 de MagNet a recruté une brochette exceptionnelle de conférenciers qui traiteront d’une foule de sujets au cours de deux journées stimulantes d’éducation et de réseautage. De retour à la demande générale, nous comptons parmi nos conférenciers le responsable du service numérique de la ville de New York et du Metropolitan Museum of Art, Sree Sreenivasan, qui présentera des conseils pratiques en technologie et sur les médias sociaux. Un panel d’élite de rédacteurs, de réviseurs et d’éducateurs traitera de « La véritable inclusion : la diversité dans votre processus rédactionnel » et présentera des conseils avisés sur la façon d’aller au-delà d’un service offert pour la forme et de mettre en œuvre des changements structurels qui tiennent compte de la diversité des voix dans vos activités quotidiennes. Enfin, pour répondre à la question « Qui investit dans les magazines? », que plusieurs d’entre nous avons posée à un moment ou à un autre, nous offrons une session menée par deux des plus récents magnats des médias canadiens qui nous parleront d’entreprises en démarrage, de l’investissement dans les médias et des nouvelles orientations pour les marques établies.

J’ai fait mention plus tôt de l’engagement que nous prenons en matière de recherche chez Magazines Canada : et deux des plus récents exemples de cet engagement pourront également être partagés avec vous à MagNet!

Nous sommes enthousiastes de partager les observations de notre première Étude sur la publicité B2B canadienne, qui a été menée pour nous, au cours de l’hiver, par RKI (Research + Knowledge = Insights), grâce au soutien financier de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario. Cette importante étude nous aidera à mieux comprendre le processus d’achat que suivent les auditoires desservis par nos membres de l’industrie des médias. Tirant parti du point de vue d’un riche échantillon de répondants de haute-direction, cette session fournira un aperçu sur le lectorat (y compris des publications imprimées, en ligne, et des deux types à la fois), des approches pour rejoindre les décideurs et les influenceurs clés des décisions d’achat, pour établir la crédibilité de nos publications membres et la confiance à leur égard, et la façon d’en tirer parti pour s’informer sur de nouveaux produits et services.

Du côté des consommateurs, il est déterminant de comprendre comment ces derniers trouvent les magazines, sont mobilisés par eux, et les achètent dans les commerces de détail. Avec le soutien du ministère du Patrimoine canadien, Magazines Canada a confié ce défi à BrandSpark International. Ne manquez pas leur présentation, « Résilience des magazines : qui fait les achats dans les commerces de vente au détail », pour prendre connaissance des dernières recherches sur le processus d’achat suivi par les consommateurs, découvrir comment les détaillants et les éditeurs peuvent tirer parti des magazines pour bonifier l’ensemble de l’expérience de magasinage et améliorer leurs activités.

Enfin, à mesure que notre industrie continue de s’adapter et d’évoluer, la nouvelle information et les dernières recherches ne suffisent pas, nous devons également nous assurer que nous attirons des candidats qui ont les compétences et les idées qui nous aideront à rejoindre les auditoires et les plates-formes de demain. Magazines Canada a déterminé qu’il s’agit là d’un élément clé de son engagement en matière de perfectionnement professionnel. C’est pourquoi nous avons mené, l’année dernière, une étude de faisabilité d’un programme de stages rémunérés chez les magazines, et aussi pourquoi nous avons lancé un projet pilote pour l’automne et l’hiver. Dans le même esprit, nous avons annoncé l’année dernière notre tout premier récipiendaire de bourse de Magazines Canada – afin d’offrir à un talent de la relève du temps et des ressources pour collaborer étroitement avec un magazine et explorer les enjeux de l’heure tout en contribuant à la conversation nationale.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous informe que nous révélerons le récipiendaire de la bourse de Magazines Canada de cette année, ainsi que le magazine d’accueil du récipiendaire, à l’occasion de la Soirée Innova, dans le cadre de MagNet, le 25 avril. J’espère donc que vous vous joindrez à nous pour célébrer ces investissements dans l’avenir des magazines d’ici!